Le Festival Aurores Montréal fait swigner l’Île-de-France

C’est reparti ! Un vent montréalais souffle pour la deuxième année consécutive sur la scène musicale parisienne. Le Festival Aurores Montréal prend du muscle pour sa deuxième édition et envahi plusieurs arrondissements de la capitale française.

Du Divan du Monde (75018) au Piper Pan (75011), en passant par la Dame de Canton (75013) et les Trois Baudets (75018), la musique franco-québécoise fait swigner le Francilien et la Francilienne.

Le Festival Aurores Montréal a la mission d’offrir une programmation où les cultures et les styles se mélangent pour proposer des découvertes actuelles québécoises et francophones au public français. Du hip-hop, au rythme jazzé, en passant par la musique du monde ou les paroliers, y’en a pour tous les appétits !

Après une édition 2013 réussie, l’édition 2014, qui est cette année parrainée par Monique Giroux, se promet d’être des plus intéressantes. Au programme pour les jours suivants : Martin Léon, Jipé Dalpé, Jeremie Kisling, Benoit Doremus, Vincha, 3 minutes sur mer, No Money Kids, Ludo Pin, Peter Peter, Kiz, Unibox et Marcie.
Mission de terrain
Agathe LaTuque en mission spéciale d’article pour la radio CNRV, partenaire de l’événement, est donc allée à la soirée d’inauguration du lundi 19 mai.

Alors ça dit quoi ?

Grosso modo, ça dit : beaucoup de sourires, des gens sympas, du rire, d’la bière et d’la bonne musique.

Plus particulièrement, on ressent les liens qui unissent les membres organisateurs de l’événement. On est accueilli par des sourires et une équipe dynamique. Au diable les lèvres pincées des gens stressés, votre soirée vous promet des sourires. C’est déjà un engagement hyper sympa !

Après, lorsque l’on voit sur scène dans la même soirée Keith Kouna, Igit, Caracol et Selim ça va toujours un peu mieux et quand comble du bonheur, l’événement se passe au Piper Pan on est toujours plus heureux.

Pan Piper jardin Pan Piper logo Pan PiperPhotos : Agathe LaTuque

Et quand comble de bonheur, on à un sourire collé sur la face lorsque québécois et français tentent de prononcer le nom Pan Piper, on se dit que l’on a vraiment bien fait d’annuler notre rendez-vous pour un pique-nique sur les quais pour se présenter au Festival Aurores Montréal.

Je ne sais toujours pas si je sais prononcer correctement Pan Piper (dans ma tête je continuerai à dire, Peter Pan), je ne suis pas ressortie avec des bois de caribou sur la tête, mais j’me suis dit que j’aimerais bien y revenir 1, 2, 3, 4, fois, acheter mon badge, donner des badges, faire gagner des badges et entamer une diaspora du Festival Aurores Montréal. Ma certitude, sur le succès de cet événement, comme notre cher commentateur de hockey, Jean Perron, se serait exclamé : c’est la pointe de l’asperge !

Chers Franciliens, bon Festival Aurores Montréal !!

Agathe LaTuque

http://www.swing-la-bacaisse-dans-lfond-dla-boite-a-bois.com/

Laisser un commentaire