Temps des fêtes au Québec vs la France

Le temps des fêtes au Québec, coutumes et traditions vs la France

Le temps des fêtes au Québec #1

La période du temps des fêtes au Québec est synonyme de joie, de bonnes bouffes et de fêtes de famille. Les québécois ont leur propres traditions inspirées des cultures desquelles ils sont issus notamment la France, et l’Angleterre pour devenir aujourd’hui des coutumes qui leur sont propres et qui font du Québec un endroit agréable pour passer le temps des fêtes. Dans les cultures françaises et québécoises ont retrouvera cependant beaucoup de points communs en ce qui concerne les us et coutumes du temps des fêtes. Les rues des villes sont décorées, et les chants de Noël résonnent dans les  magasins. Certaines familles vont se réunir le soir du 24, ou le 25 à midi pour partager un repas traditionnel et échanger des cadeaux au pied du sapin. J’ai quand même noté quelques différences, depuis les quelques années que j’ai passé au Québec au moment des fêtes de fin d’année.

Les décorations de Noël. Les québécois aiment les fêtes de Noël et cela se voit, sur leur maison parées de leur plus belles guirlandes lumineuses, les rues du Vieux-Montréal sont habillées de lumières et d’un manteau blanc. Cette ambiance nous fait instantanément baigner dans la magie de Noël. Dans les magasins les chants de Noël retentissent dès la mi-Novembre, et certains arborent fièrement un bel arbre de Noël gigantesque. En France, les gens sont moins enthousiastes, les musiques de Noël font timidement sonner dans les haut-parleurs, et peu de maisons sont décorées.

Les marchés de Noël. Ces marchés ne sont pas aussi bien ancrés dans la tradition québécoise qu’ils le sont dans les coutumes des fêtes françaises. Quelques petits marchés de créateurs éphémères vont prendre place un peu partout à Montréal (Le marché casse-noisette, ou le souk@sat par exemple). Le marché de Noël de Longueuil se rapproche un peu plus de l’esprit de Noël des marchés français.Cependant vous ne retrouverez pas cette ambiance unique et féerique des marchés de Noël en Alsace, où l’on se promène entre les petites maisons de bois, un verre de vin chaud à la main en mangeant des bredeles.

Le Temps des fêtes au Québec #2

L’arbre de Noël. Le baumier et le frazer sont les rois de la forêt lors du temps des fêtes au Québec. Plusieurs marchés ouvrent un peu partout nous permettant d’acheter des sapins de plus de 7 pieds (environ 2m) pour la modique somme de 60$. Les arbres de Noël naturels ne manquent pas, on peut même aller les couper soi-même (en tout légalité). Les arbres naturels abondent dans les foyers durant le temps des fêtes au Québec, ce qui pour moi ajoute un peu plus à la magie de Noël tant cette odeur de baumier frais est caractéristique de cette période de l’année. Lorsque j’étais enfant, lors de la plupart de mes Noëls en famille en France, il n’y avait que des sapins synthétiques, ce qui n’est pas un mal en soi je vous l’accorde, mais rien ne remplace l’authentique odeur et texture d’un vrai sapin alors j’accorderais un point de bonus au Québec!!

Le party de Noël. Une à deux semaines avant les vacances de fin d’année (qui sont pratiquement imposées au Québec), les entreprises vont organiser un party (à prononcer parté) où l’alcool et la nourriture seront fournis en abondance. C’est l’occasion pour les québécois de se laisser aller, et de faire la fête avec son patron. Débauche, vomis, et bagarres sont au rendez-vous. En France au contraire, je n’ai pas été témoin de se genre de débordement sur mon lieu de travail, il s’agissait en général d’un repas calme et courtois au restaurant. Vous me direz que c’est parce que je suis jeune, et que je n’ai pas encore eu le temps de vivre cette expérience unique du temps des fêtes, et vous auriez probablement raison.

Le jour J, et le repas traditionnel. Je n’ai eu l’occasion d’assister à un repas traditionnel québécois qu’une seule fois, mais ce que j’en ai retenu c’est que les québécois mangent beaucoup aussi. De la tourtière à la viance en entrée, plat typique de la région du Lac-Saint-Jean. De la dinde pour plat principal souvent accompagné de ragoût de pattes de cochons et boulettes et de patates pillées (purée). En dessert on retrouve de la bûche et des desserts à l’érable, comme un bon sucre à la crème à dévorer goulûment. En France, l’entrée va souvent se composer de  saumon fumé, de charcuterie en tout genre et surtout du foie gras, notre incontournable du temps des fêtes. Le plat principal sera souvent composé de dinde, accompagnée de légumes et patates. Une tradition française que l’on peut parfois retrouver au Québec, il y a toujours toujours toujours du fromage avant de finir par le dessert: de la bûche! C’est le genre de repas qui peut durer des heures et des heures…

Voilà quelques différences entre le Québec et la France dans le temps des fêtes !

Laisser un commentaire