Concours de slam – Vive la parole libre

Votre Radio CNRV s’associe à l’Association France-Québec afin de vous présenter la finale de la 4ième édition du concours de slam « Vive la parole libre ». Cette finale aura lieu le 13 avril prochain au Pan Piper de Paris et sera diffusée dans son intégralité sur nos ondes dès 19h30. 

Après Grand Corps Malade, Passy et Klô Pelgag lors des 3 premières éditions, c’est au tour du rappeur français Sully Sefil d’être l’invité d’honneur de l’évènement. Du côté québécois, le rappeur Biz, du célèbre groupe Loco Locass que vous pouvez entendre sur nos ondes, animera la finale entouré d’une quinzaine de slameurs amateurs.

2 billets d’avion aller-retour au Québec à gagner

Un billet d’avion aller-retour au Québec sera donné au vainqueur de ce concours de slam. Pour remporter cette finale, les participants devront en mettre plein la vue au jury de cette édition avec un texte qu’ils auront eux-même composé.  Pour accéder à cette soirée, ils auront été sélectionné en région au préalable suite à l’appel à candidature publié il y a quelques jours.

Un autre billet d’avion sera tiré parmi les gens présents au Pan Piper. Pour assister à cette soirée qui s’annonce riche et amusante, vous pouvez vous procurer vos billets dès maintenant au coût de 10€ via le site placeminute.com ou le soir même au coût de 12€ sous réserve de disponibilité de places.

Gagner votre place

Ce concours de slam organisé depuis 2012 est une initiative de l’Association France-Québec soutenu par ses partenaires et vise à promouvoir la richesse de la langue française et l’amitié franco-québécoise. CNRV est fier de s’associer à ce beau projet pour la première fois cette année et  vous donnera la chance de gagner votre place dans les prochaines semaines lors de l’NRV Show diffusé tous les lundi de 20h30 à 23h (heures françaises).

Soyez des nôtres ce 13 avril 2015 sur place ou sur nos ondes dès 19h30 en France et 13h30 au Québec avec l’équipe de l’NRV Show.

Voici le succès « Secondaire » du groupe Loco Locass.

Et voici « Perdu dans mes pensées » de Sully Sefil.